Des lames et du plancher

Comme l’indique le titre de cet article, largement emprunté à une chanson de notre Francis Cabrel local, parlons un peu plancher.

Le parquet est un indémodable de nos intérieurs. Il habille nos sols depuis des siècles et donne un vrai caractère à la pièce où on l’utilise. Plébicité par les grandes tendances déco ces dernières années, on le retrouve aujourd’hui décliné de bien des manières. On vous propose ici un aperçu des différents styles.

Quand le parquet prend la pose

Tout d’abord, parlons des différentes techniques de pose, lorsqu’on parle de parquet.

On distingue trois grandes méthodes de pose :

  • Le parquet cloué. Cette technique est aussi appelée “pose sur lambourdes”. Il s’agit de clouer les lames de parquets sur des pièces de bois appelées “lambourdes”, elles-mêmes clouées perpendiculairement sur des supports de bois (des “solives”) ou collées sur sur une dalle de béton.
  • La pose flottante qui est la technique la plus couramment utilisée. Ce type de pose consiste à clipser ou coller des lames de parquet entre elles. Le gros avantage de cette méthode c’est que l’ensemble n’est pas fixé au sol, et peut donc se poser sur une majorité de supports.
  • La pose collée. Comme son nom l’indique, il s’agit de coller les lames de parquet directement sur le sol.
Parquets et motifs de pose

Si la technique de pose est importante pour la tenue de votre parquet notamment, le motif de pose quant à lui, donnera le caractère de la pièce où il est posé.
En voici quelques-uns parmi les plus choisis en ce moment :

  • Motif à l’anglaise : des lames de largeurs identiques sont posées côte à côte. Les longueurs peuvent être variables. C’est un des motifs les plus répandus.
  • Motif à la française : le principe est le même que pour le motif à l’anglaise. La différence se situe au niveau de la largeur des lames qui sont de taille irrégulière par rapport aux autres. Si vous jetez un œil à cet article, vous y verrez un exemple.
  • Motif à bâton rompu : ce motif consiste à poser des lames de même taille de façon perpendiculaire : le petit côté d’une lame se trouve juxtaposé au grand côté d’une autre pour former un angle droit. Effet graphique et caractère bien trempé assurés !
  • Motif point de Hongrie : aussi désigné motif à chevron. Celui-ci assemble des lames de tailles identiques mises bout à bout, inclinées de 45 à 60 degrés et disposées parallèlement entre elles par travée. Emblématique des appartements haussmanniens, ce motif revient en force ces dernières années.

La technique et le motif de pose ne sont pas les seuls éléments qui vont entrer en compte dans le choix de votre parquet.
Il faudra également s’intéresser au sens de la pose, en fonction des dimensions de la pièce et de la lumière. En effet, le sens de pose peut avoir un vrai impact sur la perception que l’on a d’un espace.

Atelier Auneau - Nœud et détail de parquet chêne massif

Et enfin, un autre élément – et non des moindres – à considérer, c’est le type de finition du parquet. Entre les teintes, les différentes huiles et cires de finition, ou même le degré de ponçage, le choix est vaste ! Néanmoins ce sont tous ces détails qui font la différence dans le style que vous donnez à vos parquets.

Parquets et tendances

On vous l’a dit en introduction, parquet et tendance font bon ménage. Voici quelques exemples :

  • Le style scandinave : reconnaissable par ses caractéristiques claires, épurées et minimalistes, le style scandinave se veut aussi très cosy et confortable.
    En matière de parquet, cela se traduit par choix de bois clair à l’aspect le plus naturel possible. Les lames sont souvent régulières et posées à l’anglaise.
  • Le style industriel : très en vogue, le style industriel emprunte les codes des anciens ateliers d’artisans et autres manufactures. Ainsi, on retrouve des matières brutes telles que le métal, la céramique et bien entendu, le bois. Souvent, on choisira un parquet plus foncé, dont les nœuds du bois sont apparents. La finition sera brute de sciage pour un effet défibré – mais non moins élégante. Le motif utilisé sera davantage une pose à la française.

Le parquet est donc un allié de choix à considérer lorsqu’on réfléchit au sol de son chez-soi, et qui se marie avec bien des genres.

Atelier Auneau et parquet

S’appuyant sur notre expertise et sa connaissance du bois, nous nous sommes entourés d’un fournisseur tout aussi pointu en matière de parquet. Il s’agit d’un fabriquant français dont la réputation n’est plus à faire : les Parquets Protat. Créateurs et spécialistes de parquets en chêne massif depuis 1936, Parquets Protat est un partenaire de qualité. Grâce à une gamme étayée, nous vous accompagnons sur vos projets personnalisés. Le plus difficile sera de choisir !

N’hésitez pas à nous contacter et venir découvrir des échantillons dans nos showrooms !

Atelier Auneau - Parquet chêne pose à la française

Rejoignez-nous sur Facebook et Instagram.
Nous y partageons régulièrement nos projets, qu’ils soient en cours ou finalisés. On vous prévient : cela va vous donner des idées !